Quoi visiter dans l’Orne : Le Château des rêves

Quoi visiter dans l’Orne… Et si vous partiez à la découverte d’un château ? Mais attention, pas n’importe lequel ! ici il s’agit d’un château des rêves ! Alors sachez que le château de la Ferté Fresnel, dans le pays d’Ouche, est ce fameux château des rêves. Mais encore ? Explications… 

quoi visiter dans l'Orne

(crédit photo Vincent Tournaire)

A trois kilomètres des chambres d’hôtes de A la lumière de Jane et à 13 km de l’Aigle, se trouve la petite ville de la Ferté Fresnel. Une modeste ville avec cependant tout ce qu’il faut de nécessaire au quotidien de tout un chacun. Ainsi on y trouve plusieurs commerces de bouche (épicerie fine/fromage à la coupe et supérette + journaux, boucher, charcutier) plus pharmacie, bureau de poste, tabac, auto-école, salon de coiffure, médiathèque, stade et salle de sport, médecin – un pôle santé est actuellement en construction. La Ferté Fresnel est une ville avec environ 625 habitants au recensement de 2016, ce qui évite de se marcher dessus et de pouvoir profiter pleinement d’un cadre agréable, enfin selon mes critères personnels, s’entend.

A la Ferté Fresnel je vous propose d’ailleurs de faire une belle randonnée pour découvrir le coin avec entre autre l’étang de la Baronnie, la Promenade des Séquoias géants, le dolmen de la pierre couplée, le tout avec départ et retour des chambres d’hôtes.

Et donc, dans cette ville, il y a un château nommé le Château des rêves…

quoi visiter dans l'Orne

(crédit photo Magic Foundry)

Retour aux sources, bref historique du château des rêves

Nous sommes en Normandie et qui dit Normandie dit aussi Vikings, au cours de sa longue histoire avec ses envahisseurs, ses conquérants, sa politique, ses habitants. Ainsi, c’est Rollon, le fameux Viking fondateur de la Normandie, qui a remis la direction du fief de la Ferté-Fresnel à l’un de ses compagnon d’armes, un nommé Turulph.

Il est intéressant de noter à ce propos que dans l’ancien français, “ferté”, signifie “forteresse”. Et “fresnel” —> frênes, donc lieu où poussent des frênes. Le mot forteresse est donc dès le départ le signe emblématique du lieu.

Au tout début, donc, les premiers Barons de la Ferté-Fresnel firent bâtir un premier, puis un second, château féodal. Ces châteaux étaient de vraies forteresses avec comme objectif premier de toute forteresse, protéger les habitant du lieu et se débarrasser des ennemis du roi. Enfin en théorie, disons que c’est se qui se passait tant que les Barons restaient fidèles au roi du moment.

Quand le Baron d’Héricy, il y a presque 300 ans, imagine la construction du troisième château, il le voit plutôt comme un manoir Baronnial flanqué de son colombier (voir photo plus bas), logique pour un baron me direz-vous à raison. Mais le souvenir des premières forteresses demeure.

En 1853, le nouvel héritier du Domaine de la Ferté-Fresnel s’appelle Armand Alexis Odet, Marquis de Montault. Son Père fut le Chambellan de l’Empereur Napoléon 1er avant de devenir gentilhomme de la Chambre du Roi. Fort de cet héritage, il voit donc grand et décide, à la gloire de sa famille, de se lancer dans la construction du quatrième et actuel château de la Ferté-Fresnel.

Odile

Crédits photos Vincent Tournaire  pour la vue du ciel ; Magic Foundry : vue d’ensemble du château des rêves et  L’entrée du Château de la Ferté Fresnel

Pour en savoir plus sur quoi visiter autour des chambres d’hôtes de A la lumière de Jane

  • 20
    Partages
quis, Sed diam nec nunc ultricies risus. sed mattis ut dapibus lectus